Par le traité de Paris en 1763, l'Angleterre, l'Espagne, la France et le Portugal mettent fin au conflit de la guerre de Sept Ans. La France, qui perd ses possessions en Amérique du Nord, ne conserve qu'un droit de pêche sur une partie de la côte de Terre-Neuve ainsi que la propriété des îles de Saint-Pierre et Miquelon pour servir d'abri aux pêcheurs français. La Proclamation royale émise par Londres le 7 octobre 1763 précise les frontières de la colonie. L'Acadie est rattachée à la Nouvelle-Écosse, le Labrador et l'île d'Anticosti à Terre-Neuve, et la région des Grands Lacs directement à la Couronne d'Angleterre. Après avoir couvert presque tout le continent nord-américain, l'ancienne colonie française porte maintenant le nom de Province of Quebec et se trouve réduite à la Vallée du Saint-Laurent. Le traité de Paris accorde aux habitants du Canada la liberté d'exercer la religion catholique ainsi que la possibilité de retourner en France dans les prochains dix-huit mois. En fait, la plupart des Canadiens restent dans la nouvelle colonie.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Le traité de Paris
An accurate map of North America describing and distinguishing the British and French Dominions on this great continent according to the definitive treaty concluded at Paris 10th February 1763, [Carte exacte de l'Amérique du Nord, décrivant et distinguant les territoires britanniques et français de cet immense continent, tels que définis par le traité signé à Paris, le 10 février 1763], 1763.
CA ANC NMC-6666