Dans le testament transparaissent l'importance de la religion et les préoccupations face à la vie éternelle. Tout comme Champlain, fondateur de Québec, ou Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France au XVIIe siècle, la très grande majorité des testateurs font des legs pour des prières, des messes et des bonnes œuvres.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Le testament
Testament de Samuel de Champlain, 17 novembre 1635.
FR CHAN LXII 138 Rés 282