Comme dans la société française de l'Ancien Régime, les membres de l'élite coloniale accordent beaucoup d'importance au prestige attaché à leur titre et à leur rang dans la hiérarchie. Aussi, leurs incessantes querelles de préséances obligent le roi à réglementer la place de chacun des notables dans l'église et dans les processions, ainsi que l'ordre selon lequel ils doivent recevoir les différentes marques d'honneur.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Préséance dans les églises
Reglement pour les honneurs dans les Eglises du Canada, 27 avril 1716.
FR CAOM COL C11A 106 fol. 377-380