Sur le plan économique, la France pratique une politique protectionniste; il faut limiter les importations de pays étrangers et accroître les exportations de façon à avoir une balance de commerce positive. Dans ce système, les colonies doivent fournir à la métropole les matières premières dont elle a besoin et servir de marché à ses produits manufacturés. Les habitants de la Nouvelle-France ne peuvent donc acheter, posséder ou vendre que des produits français et tout commerce avec les colonies anglaises voisines est prohibé. Malgré des interdictions maintes fois répétées et la sévérité des amendes, la contrebande entre la Nouvelle-France et la Nouvelle-Angleterre est fréquente.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
La contrebande
Lettre du gouverneur général Charles de Beauharnois de La Boische à un gouverneur de la Nouvelle-Angleterre dénonçant la visite en Nouvelle-France de négociants anglais qui viennent faire de la contrebande, 20 juin 1738.
CA ANC MG18-G6 2 p. 562-564