À partir de 1669, en France, le secrétaire d'État à la Marine est responsable des colonies. C'est donc lui qui règle, au nom du roi, les affaires relatives à la Nouvelle-France. C'est pourquoi, des particuliers ou des institutions, dont les communautés religieuses, lui adressent des suppliques écrites, appelées placets. La plupart des requêtes portent sur des demandes de pensions, des augmentations d'émoluments rattachés à une charge, des gratifications, des lettres de naturalisation ainsi que des demandes de justice en ultime recours.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Requêtes au secrétaire d'État à la Marine
Placet de Marie-Charlotte Legardeur, veuve de Pierre Robineau de Bécancour, baron de Portneuf, adressé au secrétaire d'État Jean-Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas, demandant une pension, 1729.
FR CAOM COL C11A 51 fol. 10