Plus de 200 forts sont construits durant la période française. Certains ont joué un rôle militaire, d'autres ont servi de postes de traite ou de pêche, de missions religieuses, ou de véritables lieux de peuplement. Ce sont toujours des points de rencontre et de passage. Ces forts doivent résister aux intempéries et aux attaques des ennemis, amérindiens ou anglais. Quelques-uns sont en pierre, notamment dans l'est, mais la plupart sont en bois. Leurs formes sont des plus diverses. Les premiers bâtiments à être construits sont le magasin de marchandise sèche et celui des provisions, puis le logis du maître du fort, et différents bâtiments d'usage utilitaire : la forge, le magasin à poudre, le logement des hommes, l'écurie et, selon l'importance du fort, une chapelle ou une église. Le climat est le pire ennemi de ces constructions, principalement quand un fort est abandonné. Souvent disputés entre Français et Anglais, incendiés et démolis, peu de forts ont subsisté jusqu'à nos jours.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Les forts
Fort de Frontenac ou Kataracouy, 1685.
FR CAOM 3DFC 522C