Ville-Marie a été fondée en 1642 à l'extrémité du cours navigable du Saint-Laurent par une société missionnaire laïque, la Société de Notre-Dame de Montréal, à l'initiative de Jérôme Le Royer de La Dauversière. Même si Montréal est à l'origine une mission destinée à évangéliser les Amérindiens, son rôle commercial prend rapidement le pas sur sa vocation religieuse. La ville devient la plaque tournante de la circulation des fourrures et des marchandises de traite. Elle sert de centre de ravitaillement pour les postes de l'intérieur de la colonie et de point de départ pour les expéditions offensives. Dès la fondation, de nombreux réduits défensifs sont construits pour faire face aux Iroquois. Une palissade est érigée entre 1687 et 1689; elle est remplacée par une enceinte de maçonnerie bâtie de 1717 à 1744 selon les plans de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry. Le périmètre de la ville, très étendu, a la forme d'un rectangle allongé. Avec le traité d'Utrecht, Montréal renforce sa vocation militaire. La capitulation de la Nouvelle-France signée à Montréal le 8 septembre 1760 met fin à la guerre sur le continent américain. À cette époque, la ville compte 4 000 habitants.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Montréal
Plan de l'hôtel de Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil, gouverneur général de la Nouvelle-France, sis à Montréal, dressé par les soins de Jean-Baptiste Angers et René Decouagne, arpenteurs jurés, 17 juillet 1726.
FR CHAN Marine C7 340, pièce 13