L'Indien nu et coiffé de plumes apparaît dès le XVIe siècle dans l'iconographie européenne. Les artistes ont pu s'inspirer des quelques Amérindiens ramenés par les explorateurs pour être montrés comme curiosités à la cour et dans des spectacles. L'image des Amérindiens que se sont faite les Européens fut en grande partie conçue par des artistes qui n'étaient jamais allés en Amérique. Les Européens sont partagés entre l'image du bon sauvage vertueux et pur, et celle de barbares qu'il faut civiliser.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
L'«Indien imaginaire»
Le Grand Sacrifice des Canadiens à Quitchi-Manitou ou le Grand Esprit, gravure d'après Bernard Picart, 1723.
CA ANC Collection Peter Winkworth R9266-2413