Les Européens découvrent chez les Amérindiens une spiritualité riche et complexe. Ceux-ci croient à l'existence d'un être supérieur. Les Iroquois le nomment celui à qui appartient tout, et les Outaouais l'esprit maître de la vie. Presque tous les autochtones partagent la croyance du déluge, cette inondation universelle où tous les hommes perdirent la vie [sauf] un ancien de chaque nation [qui] se sauva avec sa famille et quelques animaux parce qu'il eut l'esprit de faire faire un grand canot. Dès qu'il peut se servir d'un arc et de flèches, le jeune garçon est soumis à un rite initiatique visant à le mettre en contact avec le manitou (l'esprit) qui le guidera et le protègera toute sa vie. Le jeûne tient une place importante dans les pratiques rituelles; il provoque le rêve où l'esprit se révèle sous la figure d'un animal.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
La spiritualité amérindienne
Mémoire touchant les manitous, vers 1720.
FR CAOM COL C11A 122 fol. 116-118