En ratifiant le traité de 1701, la Grande Paix de Montréal, les Iroquois s'engagent à rester neutres dans les conflits opposant les Français et les Anglais en Amérique. Aussi doivent-ils mener sans cesse une délicate diplomatie pour demeurer en bons termes avec les deux parties. En 1748, le gouverneur général de la Nouvelle-France, Michel Barrin de La Galissonière, réunit les Iroquois à Québec pour qu'ils réaffirment leur intention de se maintenir en paix avec les Anglais et les Français.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Députés iroquois
Procès-verbal d'une assemblée tenue avec les députés iroquois au château Saint-Louis, 2 novembre 1748.
FR CAOM COL C11A 92 fol. 172-175