Par le traité d'Utrecht signé en 1713, la France cède à l'Angleterre une grande partie de l'Acadie et, par le fait même, la partie des terres abénaquises se trouvant du côté français. Déjà affectés depuis quelques décennies par l'empiètement progressif des colons de la Nouvelle-Angleterre sur leur territoire, les Abénaquis tentent de trouver de l'aide auprès de leur père, le roi de France, dans des termes qui traduisent l'éloquence, la poésie et les métaphores propres au discours amérindien.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Lettre des Abénaquis au roi
Lettre des Abénaquis au roi de France pour obtenir son appui alors que les Anglais cherchent à s'emparer de leurs terres, vers 1715.
FR CAOM COL C11A 1 fol. 266-267vo