Les Français doivent acquérir l'usage des langues amérindiennes pour commercer, explorer des territoires, conclure des alliances, régler des conflits et, bien sûr, évangéliser. Les missionnaires jésuites jouent un rôle de premier plan dans la codification et la diffusion des parlers autochtones. Par la grammaire, le vocabulaire et l'écriture, ils fixent sur papier les langues de différentes nations, dont celles faisant partie de la grande famille linguistique algonquienne : les Micmacs (Gaspésie et Acadie), les Illinois (sud-ouest des Grands Lacs) et les Montagnais (rive nord du fleuve Saint-Laurent, du Saguenay au Labrador). Ainsi, l'expression des Amérindiens passe de l'oralité à l'écriture.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Les langues amérindiennes
Dictionnaire montagnais par le missionnaire jésuite Antoine Silvy, 1678.
CA ANC MG18-C10