Depuis le voyage de Christophe Colomb en Amérique en 1492, les explorateurs européens emmènent au retour de leurs voyages quelques habitants des contrées visitées. Témoignages vivants de ces découvertes territoriales inattendues, les autochtones du Nouveau Monde paraissent insolites aux yeux européens. Jacques Cartier, au XVIe siècle, fait de même avec des Amérindiens rencontrés dans la vallée du Saint-Laurent, comme Champlain et d'autres après eux. Dans l'étendue de son espace colonial, la France veut faire de ces Indiens d'Amérique des sujets français, tant ils sont indispensables à l'exploration du territoire, au commerce des fourrures et à la survie des nouveaux arrivants. Ainsi la politique française incite-t-elle à éviter la violence au profit des relations diplomatiques et des échanges.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Deux Amérindiens en France
Déclaration auprès de l'amirauté de La Rochelle par David Lomeron et Samuel Georges, marchands, des passagers du navire le Renard-Noir embarqués pour l'Acadie dont deux naturels sauvages, Quichetech et Nenougy, 28 avril 1633.
FR AD17 B 5654