Le dernier ouvrage publié par Samuel de Champlain est une rétrospective et un bilan de trente ans d'expérience canadienne. Il paraît peu après le traité de Saint-Germain-en-Laye, signé le 29 mars 1632, qui permet à la France de réintégrer sa colonie prise par les Anglais en 1629. C'est alors que la Compagnie des Cent-Associés recouvre son monopole de commerce en Nouvelle-France et y conduit des familles de colons. Dans son Traitté de la Marine, Champlain transmet le savoir acquis lors de ses vingt-deux traversées de l'Atlantique nord. Il formule des indications techniques précises et des conseils essentiels pour naviguer et aborder aux côtes du Canada. Il veut ainsi faciliter le travail des marins et présenter l'entreprise à ses compatriotes sous un jour favorable.

Traitté de la Marine
Traitté de la Marine et du devoir d'un bon marinier par le sieur de Champlain, publié en appendice de Les Voyages de la Nouvelle France occidentale, dicte Canada, Paris, Claude Collet, 1632; page titre.
CA BNC Réserve FC330 C5 1632cc