Pour assurer le développement de la colonie, on recrute régulièrement en France des ouvriers, des charpentiers, des maçons ou des domestiques. Ils sont liés par un contrat d'engagement qui dure en général trois ans. En échange du travail de l'engagé pendant une période déterminée, le recruteur règle le coût du voyage et assure gages, logement et nourriture. Si, dans certains cas, l'employeur s'engage au terme du contrat à payer le prix du retour ou à fournir à l'engagé de quoi subsister et s'établir dans la colonie, les conditions de vie difficiles incitent parfois les gens à rentrer en France. Les engagés représentent une part importante de la population émigrante; au total, près de 4 000 d'entre eux sont partis pour la Nouvelle-France.

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Les engagés
Contrat entre Jeanne Mance, demeurant en l'île de Montréal, et Jacques Mousnier, marchand de La Rochelle, pour le transport, jusqu'à Québec, à bord du navire le Saint-André, de trente-et-une personnes, femmes et enfants inclus, 5 mai 1659.
FR AD17 3E 316 fol. 83