Marc Lescarbot, avocat au parlement de Paris, entend parler de la Nouvelle-France par un de ses clients, Jean de Biencourt de Poutrincourt, associé à l'entreprise de colonisation de Pierre Du Gua de Monts en Acadie. Lescarbot décide de partir vers Port-Royal (Annapolis Royal), où il passe une année entière. Il quitte Paris en 1606, s'arrête à Orléans pour faire ses Pâques, puis gagne La Rochelle, son port d'embarquement. Auteur entre autres de plusieurs ouvrages littéraires et poétiques, il écrit avant de monter à bord son poème Adieu à la France, qu'il déclame en public et fait imprimer à La Rochelle le 4 avril 1606.

                                          Télécharger RealPlayer 

Retour Accueil Contactez-nous English
Plein écran
Adieu à la France
Adieu à la France, poème de Marc Lescarbot, dans Histoire de la Nouvelle-France contenant les navigations, découvertes et habitations faites par les François ès Indes Occidentales et Nouvelle-France souz l'avoeu et authorité de noz Roys Tres-Chrétiens, et les diverses fortunes d'iceux en l'execution de ces choses, depuis cent ans jusques à hui, Paris, Chez Iean Millot, 1612, p. 511-515.
CA BNC Réserve F5057 L39 1612